http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2018/12/03/newsbrief-02

2018-12-03

Président du parlement: L'Iran doit faire face à des "défis chroniques" allant au-delà des sanctions américaines

L’Iran est confronté à des "défis chroniques" qui existaient bien avant la réimposition des sanctions américaines, a déclaré lundi 3 décembre le président du Parlement, Ali Larijani, a fait savoir l’AFP.

"Des facteurs externes affectent notre économie, mais des problèmes persistent, a déclaré Larijani lors d'une conférence de presse.

Il a énuméré un certain nombre de défis, dont "un gouvernement énorme et coûteux", des taux d'intérêt élevés qui "perturbent la production", des fonds de pension à court de liquidités et une crise de l'eau.

Le centre de recherche du Parlement a "mis en garde à plusieurs reprises" contre ces défis, a affirmé Larijani, mais le gouvernement n'a toujours pas répondu aux questions clés.

La réimposition des sanctions américaines sur l'Iran a ajouté une couche de difficulté supplémentaire.

Selon le Fonds monétaire international, l'économie iranienne devrait se contracter par 1,5% en 2018 et 3,6% en 2019, principalement en raison de la réduction des ventes de pétrole imputable au renouvellement des sanctions.

Des manifestations violentes avaient éclatédu 28 décembre au 1er janvier de l'année dernière en Iran pour protester contre l'état désastreux de l'économie. Beaucoup s'opposent spécifiquement à l'utilisation par le régime iranien des ressources du pays pour soutenir ses mandataires et ses substituts tels que le Hezbollah libanais et le régime syrien.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha