http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2018/10/11/newsbrief-04

Al-Sisi veut qu'un leader terroriste fasse face à la justice en Égypte

Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sisi a déclaré qu'il souhaitait que le célèbre chef du terrorisme Hesham al-Ashmawi soit renvoyé en Égypte et tenu pour responsable de ses crimes, a rapporté le site égyptien Ahram Online, jeudi 11 octobre.

Al-Ashmawi, ancien officier de l'armée égyptienne et dirigeant d'une branche d'Al-Qaïda, a été capturé plus tôt cette semaine en Libye.

S'exprimant lors du séminaire organisé pour le 29e anniversaire des forces armées, al-Sisi a comparé al-Ashmawi à Ahmed al-Mansi, un officier égyptien tué lors d'affrontements avec des extrémistes dans le nord du Sinaï.

Les deux avaient déjà fait partie de la même unité de forces spéciales de l'armée, a-t-il noté.

"Al-Mansi et al-Ashmawi sont à la fois des êtres humains et des officiers de l’armée qui partagaient la même unité dans les forces armées", a-t-il déclaré, ajoutant "nous nous tournons vers le premier avec fierté et gratitude, tout en voulant tenir le second responsable de ses crimes".

Al-Mansi est souvent félicité pour s'être sacrifié pour ses camarades lors de violents affrontements en juillet 2017, au cours desquels 26 soldats et officiers ont été tués.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
6
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha