http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2018/10/11/newsbrief-02

2018-10-11

Un journal libanais en blanc pour protester contre la crise politique

Le plus ancien journal libanais, An-Nahar, est sorti jeudi dans les stands de journaux totalement en blanc pour protester contre l'impasse politique et les difficultés économiques du pays, a rapporté l'AFP.

Malgré plus de cinq mois de disputes, le Premier ministre désigné, Saad al Hariri, n'a pas été en mesure de former un nouveau gouvernement. , mettant ainsi en péril un programme d'aide de 11 milliards de dollars.

An-Nahar, fondée en 1933, a publié sur sa page principale en ligne huit pages vierges imprimées et des boîtes blanches sans lien, affichant des titres sans nouvelles.

"Les gens sont fatigués et An-Nahar en a marre de rédiger vos prétextes et vos promesses vides répétées", a déclaré la rédactrice en chef Nayla al-Tueni lors d'une conférence de presse à Beyrouth.

Un nouveau gouvernement serait en mesure de signer les milliards de dollars d'aide annoncés lors d'une conférence en avril, notamment pour aider à renforcer les infrastructures en difficulté du Liban.

Mais les partis politiques sont aux prises avec un différend quant à la composition du futur cabinet.

"La situation n’est plus supportable", a déclaré al-Tueni, ajoutant que le journal ne prenait pas parti dans les disputes en cours.

Le numéro publié en blanc visait à exprimer "notre profond sens moral de responsabilité en tant qu'institution de presse face à la situation désastreuse du pays", a-t-elle affirmé.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha