http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2018/08/01/newsbrief-05

2018-08-01

La banque mondiale prévient que des projets libanais pourront être annulés

Un haut fonctionnaire de la Banque mondiale a déclaré que l'économie libanaise « ne va pas bien » et a incité les dirigeants du pays à approuver des projets d'une valeur d'environ 1,1 milliard de dollars présentés par l'emprunteur, disant qu'autrement ils pourront être annulés, a rapporté le site libanais Naharnet mercredi 1 août.

Ferid Belhaj, le vice-président de la banque pour le Moyen-orient et l'Afrique du nord a annoncé aux journalistes à Beyrouth que l'économie est « dans un état de fragilité ».

Le Liban doit prendre des mesures pour réformer le secteur de l'électricité, où l'opérateur public fonctionne sur un déficit annuel de 1,5 milliard de dollars, a-t-il confié.

Belhaj a précisé que la Banque mondiale a un portefeuille de plus de 2 milliards de dollars au Liban, y compris environ 1,1 milliard de dollars qui « n'a pas encore été converti en investissement réel, ce qui signifie qu'ils demeurent toujours auprès du parlement et le conseil des ministres ».

Si les projets ne sont pas approuvés par le gouvernement et le parlement, ils devront être annulés, a-t-il affirmé.

« Ce n'est pas notre préférence, évidemment. Nous voudrions vraiment avoir ces projets aller de l'avant dès que possible », a signalé Belhaj.

Saroj Kumar Jha, le directeur régional de la Banque mondiale pour le Moyen-orient a déclaré que les projets comprennent la mise en valeur des routes dans les zones rurales, la construction d'un transit pour bus rapide à travers Beyrouth et l'amélioration du secteur de l'électricité.

Le Premier ministre désigné Saad al-Hariri a essayé de former un gouvernement depuis les élections parlementaires du 6 mai, mais sans succès à cause du blocage politique.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha