2018-08-01

Les Houthis au Yémen annoncent un cessez-le-feu temporaire sur la Mer rouge

Les Houthis (Ansarallah) appuyées par l'Iran au Yémen ont annoncé une pause de deux semaines dans les opérations à la Mer rouge mercredi 1 août, après des attaques contre des pétroliers saoudiens la semaine dernière qui ont poussé Riyad à suspendre les expéditions de pétrole à travers une voie maritime principale, a rapporté l'AFP.

« La suspension unilatérale de nos opérations navales est pour une période limitée », ont annoncé les Houthis dans un communiqué publié par leur ministère de la Défense.

Les comptes Twitter et Facebook des Houthis ont dit que la suspension durera deux semaines.

Mais « elle peut être renouvelée et étendue à d'autres fronts si cette initiative est bien-reçue et réciproque », a souligné le communiqué.

Le 26 juillet, l'Arabie saoudite a précisé qu'elle suspendrait temporairement les expéditions de pétrole à travers le détroit de Bab al-Mandab Strait -- l'une des voie de navigation les plus fréquentées dans le monde -- après que deux pétroliers gérés par le groupe saoudien de transport maritime Bahri ont été attaqués, causant des dégâts légers à un navire.

Les Houthis, alliés avec l'Iran, contrôlent la capitale du Yémen Sanaa et le port d'al-Hodeidah, le point d'accès d'environ trois tiers des importations du pays.

La coalition a suspendu le 1 juillet une offensive terrestre contre al-Hodeidah dans le but de donner une chance aux efforts de paix menés par l'ONU.

Le chef du conseil révolutionnaire des Houthis, Mohammed Ali al-Houthi, a déclaré que l'offre du mercredi d'une trêve maritime survient comme « un appui aux efforts de médiation et de paix de l'ONU ».

L'envoyé de l'ONU au Yémen Martin Griffiths cherche un accord qui envisage la cession de contrôle par les Houthis du port d'al-Hodeidah à un comité supervisé par l'ONU.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha