2018-07-10

Une cour jordanienne confirme la peine prononcée contre le planificateur des attaques contre des ambassades

La Cour jordanienne de cassation a confirmé un arrêt de la Cour de sûreté de l'Etat en mars condamnant un homme à 10 ans de prison après qu'il a été reconnu coupable de planifier des attaques contre des ambassades en début de 2017, a rapporté Jordan Times mardi 10 juillet.

La cour a également déclaré l'inculpé coupable de fabrication d'explosifs et de soutenir les idéologies de « l'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Les documents de la cour disent que l'inculpé avait convaincu un autre inculpé, qui n'avait pas interjeté appel contre sa condamnation, à mener des actes terroristes ciblant des ambassades à Amman.

L'inculpé utilisait les réseaux sociaux pour diffuser les vidéos de l'EIIS et « encourager les gens à joindre le groupe terroriste », disaient les documents de la cour, et a aussi acheté des « substances chimiques d'un magasin à Amman pour fabriquer des explosifs afin de les utiliser dans les attaques contre les ambassades ».

Les deux utilisait un magasin à Amman pour fabriquer l'engin explosif, mais avaient été arrêtés par les agents de sécurité avant de mettre leurs plans projetés à exécution, a précisé la cour.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha