2018-06-11

L'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït offrent une aide de 2,5 milliards de dollars à la Jordanie

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït ont offert 2,5 milliards de dollars d'aide à la Jordanie pour atténuer sacrise économiquesuite à une vague de manifestations anti-austérité, ont annoncé les médias étatiques saoudiens lundi 11 juin.

La Jordanie a été secouée ces derniers jours par des protestations massives contre les hausses des prix et une proposition d'augmentation des impôts alors que le gouvernement met en place des mesures visant à réduire la dette du pays, conduisant à la démission du Premier ministre.

Un sommet de quatre pays dans la ville sainte de La Mecque, accueilli par le roi saoudien Salman, a offert à Amman un plan de sauvetage sous la forme d'un dépôt à la banque centrale jordanienne, des garanties de la Banque mondiale et un soutien budgétaire sur cinq ans.

"A la lumière des liens fraternels étroits ... il a été convenu que les trois pays (l'Arabie saoudite, les EAU et le Koweït) fourniraient une aide économique à la Jordanie totalisant 2,5 milliards de dollars", a déclaré l'agence de presse officielle saoudienne.

Le sommet crucial a été assisté par le roi de Jordanie Abdallah, qui a offert sa gratitude aux trois pays, ajoutant que le paquet "contribuera à surmonter la crise", selon SPA.

L'annonce intervient après que la directrice de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, ait annoncé dimanche une aide de 23,5 millions de dollars en faveur de la Jordanie.

"La rapidité et la gravité avec lesquelles les pays du Golfe réagissent témoignent clairement de leur préoccupation et de leur détermination à étouffer les troubles en Jordanie", a déclaré à l'AFP Lori Boghardt, membre de l'Institut du Proche-Orient de Washington.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha