2018-05-17

L'université d'Aden condamne le meurtre de son doyen

L'Université du Yémen d'Aden a condamné le meurtre de son doyen des sciences et de son fils et petite-fille, qui ont été tués lorsqu'un homme armé a pris d'assaut son appartement dans la ville portuaire d'Aden, a rapporté l'AFP jeudi 17 mai.

"La communauté universitaire, la ville d'Aden et l'ensemble du Yémen ont été choqués par l'assassinat du Dr. Naja Ali Moqbel, doyen de la Faculté des Sciences, et de son fils Sameh et de sa petite-fille", a déclaré mercredi un communiqué.

Les voisins du quartier d'Inma à Aden ont réussi à attraper le tireur et les services de sécurité sont arrivés peu de temps après, selon le communiqué.

Le président de l'université a convoqué une réunion d'urgence, nommant un groupe de travail pour faire pression pour une enquête rapide et transparente sur l'affaire.

Le Premier ministre yéménite Ahmad bin Dagher a condamné les meurtres "ignobles" de Moqbel, de son fils et de sa petite-fille Lian, dans une déclaration relayée par les médias locaux.

Il a indiqué que le président Abd Rabbou Mansour Hadi a donné des directives aux agences de sécurité pour faciliter le partage d'informations.

L'ancien gouverneur d'Aden, Abdoulaziz bin Habtoor, premier ministre du gouvernement dirigé par les Houthis, a également condamné l'assassinat dans une déclaration aux médias locaux.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha