2018-05-16

Les sanctions américaines ciblent le gouverneur de la Banque centrale d'Iran

Le Trésor américain a imposé des sanctions au gouverneur de la Banque centrale d'Iran, Valiollah Seif, mardi 15 mai, l'accusant d'avoir aidé le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) à transférer des millions de dollars au Hezbollah libanais.

Dans la deuxième mesure au cours d'une semaine visant les réseaux monétaires du CGRI, le Trésor américain a également mis sur liste noire un deuxième responsable de la banque centrale, ainsi que la banque islamique Al-Bilad et ses deux principaux dirigeants, a rapporté l'AFP.

Le Trésor a indiqué que Seif avait transféré secrètement "des centaines de millions de dollars" au Hezbollah du CGRI par l'intermédiaire de la banque islamique Al-Bilad.

L'action de mardi visait à couper ce que les Etats-Unis appellent un réseau bancaire "critique" pour l'Iran, et à refuser l'accès à ceux désignés sur la liste noire au système financier mondial.

"Les Etats-Unis n'autoriseront pas l'Iran à abuser de plus en plus du système financier international", a déclaré le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, ajoutant que "la communauté internationale doit rester vigilante contre les efforts trompeurs de l'Iran pour soutenir ses proxies terroristes".

Le Trésor a annoncé jeudi des sanctions contre un réseau d'échange de devises "à grande échelle" au service du CGRI, touchant six personnes et trois entreprises au centre du réseau.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha