2018-04-16

L'Iran interdit les réseaux de médias sociaux dans les écoles

Le ministère iranien de l'Education a interdit Dimanche 15 avril l'utilisation des réseaux de médias sociaux étrangers dans les écoles, dans la cadre d'une tentative de Téhéran pour limiter l'influence des plates-formes étrangeres en ligne, a rapporté l'AFP.

Les écoles doivent «utiliser uniquement les réseaux sociaux nationaux» pour leur communication, a indiqué le ministère dans un communiqué publié par l'agence de presse ILNA.

Durant une vague de protestations dans des dizaines de villes iraniennes au début de l'année, les autorités iraniennes ont temporairement interdit Telegram, l'accusant de permettre au groupes "contre-révolutionnaires " installés à l'étranger d'alimenter les troubles.

Facebook et Twitter sont bloqués en Iran.

Depuis lors, les autorités ont cherché à développer des réseaux de médias sociaux iraniens et à limiter le recours à des plates-formes étrangères, que Téhéran accuse d'accueillir des sites jugés hostiles à la République islamique.

Plusieurs plates-formes iraniennes proposant des services similaires à Telegram sont apparues ces derniers mois, tel que le réseau Soroush qui déclare avoir déjà cinq millions d'abonnés.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha