http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2018/04/11/newsbrief-01

2018-04-11

Abou Dhabi ouvre le premier appel d'offre de permis pour 6 blocs de pétrole et de gaz

La compagnie énergétique d'Abou Dhabi a annoncé mardi 10 avril qu'elle a ouvert son premier appel d'offre pour des contrats d'exploration, offrant six blocs pétroliers et gaziers importants alors qu'elle cherche à accroître sa production, a rapporté l'AFP.

Les soumissionnaires retenus auront accès à des réserves inexploitées estimées à détenir des milliards de barils de pétrole et des billions de pieds cubes de gaz naturel, a indiqué la compagnie nationale de pétrole d'Abou Dhabi (ADNOC).

Abritant plus de 90% du pétrole des Emirats Arabes Unis, Abou Dhabi vend pour la première fois des licences dans ses blocs.

"La stratégie d'octroi de licences représente une avancée majeure dans la façon dont Abou Dhabi ouvre de nouvelles opportunités et maximise la valeur de ses ressources en hydrocarbures", indique le communiqué.

Ceux qui ont obtenu les licences concluront des accords accordant des droits d'exploration et la possibilité de développer les découvertes si les objectifs sont atteints, a indiqué la compagnie.

Les offres seront acceptées pour les six blocs - quatre terrestres et deux au large de la mer - jusqu'en octobre.

Les EAU, quatrième plus grand producteur de pétrole de l'OPEP et le huitième mondial, pompent environ 2,8 millions de barils par jour et occupent un peu moins de 100 milliards de barils de réserves - presque autant que le Koweït voisin.

Au cours des dernières semaines, ADNOC a attribué à plusieurs compagnies pétrolières internationales des droits de concession à long terme dans des champs au large de la mer et terrestres pour augmenter la production.

Abou Dhabi a commencé à attribuer de nouvelles concessions pétrolières à l'expiration des anciennes.

Il a déjà accordé des concessions à Exxon Mobil, Total, BP, Shell et la compagnie chinoise CNPC, entre autres.

ADNOC vise à augmenter la capacité de production de pétrole d'Abou Dhabi de 3,2 millions de barils par jour à 3,5 millions d'ici la fin de 2018.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha