2018-03-13

Un attentat suicide à la bombe revendiqué par l'EIIS fait 6 morts à Aden

Un attentat-suicide revendiqué par "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) a ciblé mardi 13 mars des troupes yéménites entraînées par les EAU dans le bastion du gouvernement d'Aden, tuant six personnes - dont un enfant - et en blessant des dizaines, a rapporté l'AFP.

L'attaque qui a eu lieu au nord de la ville portuaire a frappé un réfectoire de l'armée servant la force de la ceinture de sécurité, a indiqué une source de sécurité.

Au moins six personnes ont été confirmées mortes, dont un jeune enfant, et 30 blessés, a ajouté la source, notant des passants figurent parmi les victimes.

Un journaliste de l'AFP a vu au moins cinq victimes du bâtiment carbonisé.

Plusieurs voitures garées à proximité ont été gravement endommagées.

L'EIIS a revendiqué l'attaque par le biais de son bras de propagande Amaq.

Aden est contrôlé par le gouvernement yéménite et ses alliés de la coalition arabe, qui se battent contre les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran qui contrôlent Sanaa et une grande partie du nord.

Mais elle accueille également des éléments d'al-Qaïda et de l'EIIS, qui ont tous deux revendiqué des attaques dans la ville ces dernières années.

Le 24 février, deux attentats-suicides revendiqués par l'EIIS ont frappé une base d'une unité antiterroriste d'Aden, tuant cinq personnes, dont un enfant.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha