2018-03-12

Le roi saoudien établit des unités de poursuites anti-corruption

Le roi saoudien Salman a ordonné la mise en place d'unités anticorruption spécialisées au sein du ministère public, a annoncé le gouvernement dimanche 11 mars, plusieurs semaines après une vaste épuration anti-corruption de l'élite du royaume, a rapporté l'AFP.

Cette mesure vise à "accroître l'efficacité" et accélérer le processus de lutte contre la corruption, a déclaré le procureur général, Cheikh Saud al-Mojeb, cité dans un communiqué publié par le ministère de l'Information.

La déclaration n'a pas fourni de détails spécifiques sur le fonctionnement des unités, sauf qu'elles enquêteront et poursuivront les affaires de corruption.

La décision intervient après que l'Arabie saoudite ait détenu des dizaines de princes, de ministres et de magnats dans le luxueux hôtel Ritz-Carlton de Riyad début novembre, dans une campagne anti-corruption menée par le prince héritier Mohammed bin Salman.

Certains critiques ont qualifié la campagne de "secousse" et de " contrôle de pouvoir", mais les autorités insistent sur le fait que la purge vise une corruption endémique alors que le pays se prépare à une ère post-pétrolière.

Mojeb a déjà déclaré que 107 milliards de dollars avaient été récupérés lors de la répression de diverses formes d'actifs comprenant des biens, des titres et des liquidités.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha