http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2018/03/08/newsbrief-02

2018-03-08

Une pénurie d'eau au Liban à l'horizon

Une crise de pénurie d'eau au Liban se profile à l'horizon, selon une étude récente, avertissant que le pays pourrait faire face à des pénuries d'eau d'ici 2035, a fait savoir le quotidien libanais An-Nahar mercredi 7 mars.

Selon une étude récente de Fransabank, le Liban devrait faire face à un déficit hydrique pouvant atteindre 610 millions de mètres cubes d'ici 2035, car la demande croissante et l'offre stagnante entrent en ligne de compte.

Bien que le Liban dispose actuellement de 2,7 milliards de mètres cubes d'eau, répartis entre des réserves souterraines (0,5 milliard) et des réserves de surface (2,2 milliards), 1,6 milliard de mètres cubes seulement sont extraits pour le moment.

La quantité totale d'eau disponible s'élève à 4,7 milliards de mètres cubes, mais un milliard de mètres cubes traverse les frontières libanaises et 0,4 milliard pénètre dans la mer, ce qui souligne la nécessité de construire d'autres barrages pour augmenter la rétention.

L'étude indique que la demande en eau devrait atteindre 1,8 milliard d'ici 2035, contre 1,5 milliard en 2015, générant ainsi le déficit de 610 millions de mètres cubes.

Les prélèvements d'eau douce devraient dépasser les précipitations, ce qui, associé au fait qu'environ 65% de toutes les ressources naturelles sont affectées par la contamination bactérienne, suscite de nombreuses inquiétudes.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 1

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha