2018-03-08

'Pas de danse': un édit de concert saoudien remue le ridicule

Une instruction "Pas de danse ou de mouvement de foule" sur les billets pour le prochain concert de la vedette pop égyptienne Tamer Hosny en Arabie Saoudite a déclenché une avalanche de moqueries et de plaisanteries sur les réseaux sociaux, a rapporté l'AFP mardi 6 mars.

Des milliers de fans ont été pris par surprise lorsque les billets pour le premier concert saoudien de Hosny à Djeddah, le 30 mars, ont été accompagnés de l'édit selon lequel la danse était "strictement interdite".

"Mesdames et messieurs, veuillez attacher votre ceinture de sécurité", a déclaré un utilisateur de Twitter.

"Les couloirs et les sièges seront équipés de détecteurs de balancement. Quiconque pense à se balancer sera expulsé".

Avec sa nouvelle campagne de modernisation, le royaume a accueilli une série de concerts ces derniers mois d'artistes tels que la Libanaise Hiba Tawaji et le légendaire compositeur grec Yanni

Les hommes et les femmes sont souvent vus dansant dans de tels événements, dans des scènes qui étaient inimaginables il n'y a pas longtemps.

Le prince héritier Mohammed bin Salman, qui dirige la campagne de réforme, cherche à équilibrer les réductions de subventions impopulaires dans une période de bas prix du pétrole avec plus d'options de divertissement - en dépit de l'opposition des extrémistes religieux musulmans.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha