2018-03-07

L'Egypte renforce les sanctions pour les crimes terroristes

Le parlement égyptien a adopté mardi 6 mars des amendements législatifs imposant la peine de mort aux personnes reconnues coupables d'avoir utilisé des matières explosives dans des opérations terroristes, a rapporté le portail d'information Ahram Online.

Les amendements élaborés par le gouvernement du code pénal égyptien (Loi n° 58/1937) ont d'abord été approuvés par la commission parlementaire des affaires législatives et constitutionnelles lors d'une réunion matinale.

Le président du Comité, Bahaaeddin Abou Shoqa, a déclaré que les amendements à l'article 102 du code pénal sont conformes à la stratégie de l'Etat visant à durcir les sanctions contre les crimes liés au terrorisme.

"Les nouveaux amendements portent sur une vague de nouveaux crimes; c'est l'utilisation de matériaux explosifs par des groupes terroristes pour causer le plus de dégâts possible", a-t-il dit.

Les amendements visent également à imposer des sanctions à ceux qui ne signalent pas la possession illégale de matériel explosif avant qu'ils ne soient utilisés dans des attentats terroristes.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha