2018-02-12

Un tribunal égyptien prononce la dernière sentence contre le tueur d'un prêtre copte

Le tribunal pénal égyptien a condamné à mort un homme reconnu coupable de l'assassinat en octobre 2017 d'un prêtre copte dans la banlieue nord-est du Caire, a fait savoir le portail égyptien d'information Ahram Online lundi 12 février.

Le verdict de la cour intervient deux mois après la condamnation d'Ahmed al-Sonbaty, âgé de 19 ans, et l'imposition d'une peine de mort préliminaire.

La sentence préliminaire a été renvoyée au Grand Mufti du pays, dont l'avis est légalement requis dans les affaires de peine de mort, bien qu'il ne soit pas contraignant.

La dernière sentence, prononcée avec l'approbation du Mufit, peut encore faire l'objet d'un appel.

Al-Sonbaty a été reconnu coupable d'avoir tué le prêtre orthodoxe copte Samaan Shehata dans la ville d'al-Salam au Caire et d'avoir attaqué un autre appelé Beyman Moftan.

Il a été reconnu coupable du meurtre prémédité du prêtre copte, originaire du gouvernorat de Beni Suef en Haute-Egypte.

Selon les enquêtes de l'accusation, al-Sonbaty ne souffre pas d'une maladie mentale et était "pleinement conscient" en commettant son crime.

Al-Sonbaty a dit qu'il ne connaissait pas Shehata personnellement, selon l'accusation, mais l'a attaqué à l'aide d'un couperet lorsqu'il l'a vu porter un vêtement copte.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha