2018-02-07

Le Bahreïn accuse l'Iran d'entraîner les "attaquants" des oléoducs

Le Bahreïn a déclaré mercredi 7 février qu'il a arrêté quatre hommes soupçonnés d'avoirfait explosé un oléoduc saoudien d'Aramco, accusant l'Iran dentraîner et d'armer deux des suspects, a rapporté l'AFP.

L'explosion du 10 novembre a coupé le pipeline reliant la raffinerie de Bapco au Bahreïn à la station de pompage principale du géant pétrolier Aramco dans la province voisine de Dhahran, en Arabie saoudite.

Les autorités avaient à l'époque accusé les "terroristes" d'être derrière l'explosion.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué mercredi que quatre hommes bahreïnis, âgés de 23 à 27 ans, avaient été arrêtés pour avoir "comploté" et "fait explosé à distance" le pipeline à l'extérieur de la capitale Manama.

Deux d'entre eux avaient reçu une "formation intensive" dans les camps du Corps des Gardiens de la Révolution Iranienne (CGRI) "avec l'aide des principaux terroristes fugitifs vivant en Iran", selon un communiqué.

Trois autres restent en fuite, selon la déclaration.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha