2018-02-06

La Jordanie approuve la construction de l'oléoduc de Bassora-Aqaba

La Jordanie a donné son feu vert à la construction d'un pipeline qui acheminera le pétrole du sud de l'Irak vers son port d'Aqaba, a fait savoir l'AFP mardi 6 février.

En 2013, les pays voisins se sont mis d'accord sur l'idée d'un pipeline de 1 700 kilomètres qui relierait Bassora au port de la mer Rouge pour un coût de 18 milliards de dollars.

Mais les projets d'oléoducs - qui traverseraient l'Irak - ont ensuite été suspendus après que "l'Etat islamique en Iraq et en Syrie" (EIIS) en 2014 a envahi de vastes régions du pays.

Le cabinet jordanien a approuvé lundi un accord-cadre qui sera signé par les deux pays pour construire le pipeline irakien et fournir du pétrole à la Jordanie pauvre en ressources, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Mohammed Momani.

Momani n'a pas donné de calendrier pour sa construction.

La Jordanie compte sur les importations pour 98% de ses besoins énergétiques. Il consomme actuellement 134 000 barils par jour et importe la plus grande partie de son pétrole d'Arabie saoudite.

L'Irak riche en pétrole, qui a déclaré la victoire contre l'EIIS en décembre, cherche à stimuler la production et les exportations pour financer sa reconstruction après des années de guerre.

En 2013, un responsable irakien avait déclaré que son pays déverserait 850 000 barils par jour dans l'oléoduc vers la Jordanie, ce qui suffirait à couvrir les besoins de la Jordanie et à exporter le reste via Aqaba.

L'Irak occupe l'une des plus grandes réserves mondiales de pétrole - 153 milliards de barils d'après les estimations de Bagdad.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha