2018-01-10

Les Jordaniens font confiance à l'armée, la police à d'autres agences, selon une étude

Quelque 90,3% des Jordaniens font confiance aux forces armées, selon une étude publiée mardi 9 janvier par le Jordan Strategy Forum (JST), a rapporté le quotidien Jordan Times.

L'étude, intitulée "Capital social en Jordanie: Quel est le niveau de confiance dans nos institutions et pourquoi?" examine la question du capital social dans le royaume, tel que défini par la Banque mondiale en 2011.

L'étude a mesuré la confiance des Jordaniens dans diverses institutions, en utilisant les résultats de l'enquête suédoise World Values Index, qui publie des données provenant de plus de 60 pays sur un échantillon de 1 200 personnes dans chaque pays.

Le JST a téléchargé les données et les a analysées pour comprendre "ce qui affecte vraiment la confiance dans les différentes institutions", a déclaré le directeur de la recherche au JST Ghassan Omet.

La proportion de la confiance dans les forces armées, la police (82%) et les tribunaux (73,5%) était la plus élevée parmi toutes les institutions ciblées, affichant une meilleure performance que les autres pays dans le contexte régional et international.

"La confiance est grande quand il s'agit de ces institutions parce que la Jordanie est un pays sûr dans la tourmente régionale", a déclaré l'économiste Wajdi Makhamreh.

En ce qui concerne le gouvernement, les Jordaniens ont eu des réactions mitigées, 54,2% des répondants exprimant leur confiance dans cette institution.

Les services publics et les banques ont suivi le gouvernement, dépassant les 40%, affichant des niveaux «encourageants» par rapport aux autres pays de la région.

La presse (32,9%), le parlement (21%) et les partis politiques se sont classés au plus bas du rapport, montrant de faibles niveaux de confiance par rapport au contexte régional et mondial.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha