2017-12-11

L'émir du Koweït nomme son ministre de la Défense dans un nouveau cabinet

L'émir du Koweït a présidé la séance de prestation de serment du nouveau gouvernement lundi 11 décembre, remettant le ministère de la Défense à son fils aîné et nommant de nouveaux ministres du pétrole et des finances, a rapporté l'AFP.

Cette décision intervient plusieurs semaines après la démission du gouvernement précédent, formé il y a un an, à la suite d'une dispute avec des parlementaires.

L'émir koweïtien Cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah a publié un décret nommant la nouvelle équipe avec Cheikh Jaber Moubarak Al-Sabah, un membre important de la famille régnante, restant en tant que Premier ministre.

Cheikh Nasser Sabah al-Ahmad Al-Sabah, le fils aîné de l'émir, a été nommé premier vice-Premier ministre et ministre de la Défense - son premier emploi ministériel, bien qu'il ait été à la tête de la cour royale depuis début 2006.

Il est considéré comme le principal moteur de «Silk City», l'un des méga projets du Koweït avec des investissements estimés à plus de 100 milliards de dollars.

Le cabinet de 16 membres comprend neuf nouveaux arrivants, y compris des changements aux ministères du pétrole et des finances.

Bakheet al-Rasheedi, ancien cadre supérieur du secteur pétrolier, remplace le ministre sortant du pétrole Essam al-Marzouk.

Nayef al-Hajraf, ancien chef de l'Autorité des marchés des capitaux, prendra le relais du ministère des Finances d'Anas al-Saleh, qui a été nommé ministre d'Etat aux affaires du Cabinet.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha