2017-12-08

Macron met en garde contre l'ingérence du Moyen-Orient à la conférence sur le Liban

Le président français Emmanuel Macron a mis en garde vendredi 8 décembre les puissances régionales contre l'ingérence au Liban lors d'une réunion internationale visant à repousser les pressions sur le Liban, a rapporté l'AFP.

Macron a déclaré qu'il est "essentiel que toutes les parties au Liban et les acteurs régionaux respectent le principe cardinal de la non-ingérence" dans les affaires des autres pays.

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, le Premier ministre libanais Saad al-Hariri et des représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ainsi que l'Allemagne, l'Italie et l'Egypte ont assisté à la réunion à Paris.

La réunion s'est achevée avec l'intention d'organiser de trois conférences de suivi: une à Paris début 2018 sur le renforcement des investissements au Liban; un autre à Rome sur la construction de l'armée régulière du Liban; et un troisième à Bruxelles pour aider les quelque 1,5 million de réfugiés syriens qui y ont fui.

"La stabilité du Liban n'est pas seulement cruciale pour ses habitants mais pour toute la région", a déclaré Macron, exigeant que la souveraineté du Liban soit respectée.

Le Groupe de soutien international pour le Liban a été lancé en septembre 2013 en partie en réponse à l'afflux massif de réfugiés syriens.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha