Aoun salue la promesse d'al-Hariri de rentrer dans le pays "bientôt"

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Le président libanais Michel Aoun a déclaré lundi 13 novembre qu'il était heureux d'apprendre que le Premier ministre démissionnaire, Saad al-Hariri, rentrerait "bientôt" à Beyrouth, a rapporté l'AFP.

Al-Hariri a démissionné de son poste lors d'une allocution télévisée de Riyad il y a plus d'une semaine et est resté dans la capitale saoudienne, suscitant des rumeurs selon lesquelles il était en résidence surveillée de facto.

Mais il a promis lors d'une interview télévisée dimanche soir qu'il serait dans le pays dans quelques jours, un développement salué par Aoun.

"J'étais content de l'annonce faite par le Premier ministre al-Hariri de son retour prochain au Liban", a déclaré Aoun sur Twitter.

"J'attends ce retour pour discuter avec le Premier ministre de la question de la démission, des raisons qui la motivent et des circonstances, problèmes et préoccupations qui doivent être résolus", a-t-il ajouté dans un communiqué envoyé par courrier électronique.

Aoun avait déclaré dimanche qu'al-Hariri semblait être "restreint" dans ses mouvements et a demandé à Riyad de clarifier pourquoi il n'était pas retourné à Beyrouth.

Dans l'interview de dimanche à la chaîne Future TV de son parti, al-Hariri, 47 ans, a déclaré qu'il était libre de voyager et qu'il rentrerait au Liban dans "deux ou trois jours".

"Je reviendrai très prochainement au Liban pour entamer les procédures constitutionnelles nécessaires", a-t-il déclaré en référence à sa démission.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test