Selon le Koweït, les producteurs de pétrole n'auront peut-être pas à prolonger les réductions

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Dimanche 15 octobre, le ministre du Pétrole du Koweït a déclaré que les producteurs de pétrole n'auront peut-être pas besoin de prolonger un accord visant à réduire la production au-delà du mois de mars si tous les membres se conforment entièrement à leurs engagements, a rapporté l'AFP.

« L'accord de réduction actuel est suffisant pour atteindre l'objectif souhaité », qui est de rééquilibrer le marché du pétrole, a indiqué Essam al-Marzouk après l'ouverture d'une conférence pétrolière.

Bien que « le taux de conformité aux réductions a atteint un niveau sans précédent de 116% », cela est principalement dû au fait que certains pays ont procédé à des réductions plus élevées que promis, a-t-il expliqué.

« Nous voulons maintenant que tous les Etats respectent les réductions pour atteindre un pourcentage encore meilleur, et ainsi éliminer le besoin d'une nouvelle extension », a fait savoir al-Marzouk.

Al-Marzouk, qui dirige un comité interministériel chargé de surveiller la conformité, a déclaré qu'il était trop tôt pour dire si une nouvelle extension sera nécessaire et que « l'OPEP prendra sa décision le mois prochain » lors d'une réunion ministérielle le 30 novembre à Vienne.

Les producteurs membres et non membres de l'OPEP ont conclu un accord historique l'année dernière pour réduire la production de 1,8 million de barils par jour pendant six mois.

Cet accord a été prolongé de neuf mois jusqu'en mars. Il a fait passé le prix du pétrole au-delà de 55 dollars par baril et a réduit les niveaux record des stocks.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test