Le FMI conseille l'Arabie Saoudite de ne pas se précipiter sur les réformes économiques

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Le Fonds Monétaire International (FMI) a conseillé, jeudi 5 octobre, l'Arabie Saoudite de ne pas se précipiter sur les réformes et les hausses de prix alors que le royaume envisage de réviser son économie pour faire face aux faibles prix du brut, a rapporté l'AFP.

Alors que le FMI a salué le programme de réformes intenses de l'Arabie Saoudite, qui vise à stimuler les recettes non pétrolières et freiner les dépenses publiques, il a recommandé la mise en place d'un rythme plus lent pour éviter d'infliger trop de dégâts à la croissance.

"Si l'assainissement budgétaire progresse trop rapidement, cela nuirait à la croissance "et implique de fortes hausses des prix du carburant et du de l'énergie, a indiqué un nouveau rapport.

Face à une forte baisse des revenus pétroliers suite au crash de prix de 2014, Riyad a affiché des déficits budgétaires totalisant 200 milliards de dollars au cours des trois dernières années et devrait enregistrer un déficit de 53 milliards de dollars cette année.

L'économie du royaume - la plus grande du monde arabe - s'est également contractée au cours des deux premiers trimestres de l'année en cours en raison de la baisse des prix du brut et de la production.

Les autorités ont lancé un important programme de réforme économique, intitulé Vision 2030, pour réduire la dépendance au pétrole et introduire des mesures d'austérité.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test