2017-09-29

La Libye arrête un élément de l'EIIS impliqué dans la décapitation des Egyptiens en 2015

Les autorités libyennes ont arrêté un homme impliqué dans le meurtre de 20 coptes égyptiens en Libye par "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), a déclaré le site égyptien Ahram Online jeudi 28 septembre.

Les meurtres ont eu lieu derrière un hôtel situé dans la ville côtière de Syrte, a expliqué le chef des enquêtes au ministère public libyen, Al-Sadiq al-Sour, lors d'une conférence de presse tenue jeudi à Tripoli.

Le militant arrêté, qui «a regardé et supervisé l'incident», a donné aux autorités des détails sur les meurtres, a dit Al-Sour, le décrivant comme «l'un des plus dangereux» combattants du groupe.

Le militant a également informé les autorités du lieu des cadavres des victimes.

"Nous travaillons à localiser les cadavres, ce que nous espérons pouvoir faire malgré le temps" qui s'est écoulé depuis l'incident, a indiqué Al-Sour.

D'autres militants qui ont procédé aux décapitations ont été identifiés "par leur nom", a-t-il précisé.

L'Egypte a bombardé les cibles de l'EIIS en Libye le 16 février 2015, un jour après que le groupe ait publié une vidéo sur les exécutions.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha