L'Arabie Saoudite et l'Irak s'engagent à réduire la production de pétrole

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Les deux premiers producteurs de l'OPEP se sont mis d'accord jeudi 10 août de renforcer leur engagement en faveur d'une réductions de production, car le cartel du pétrole a signalé une augmentation collective de la production le mois dernier dans un revers qu'a connu son accord précédant de réduire la production, a rapporté l'AFP.

L'engagement de l'Arabie saoudite et de l'Irak, le premier et le deuxième producteur de l'OPEP, est intervenu après que leurs ministres du pétrole se soient rencontrés dans la ville de Jeddah sur la mer rouge.

Le ministre saoudien de l'Energie Khalid al-Falih et son homologue irakien Jabbar al-Louaybi ont également promis d'assurer la coordination des politiques pétrolières de leurs pays, selon l'agence de presse saoudienne, alors que les pays voisins cherchent à améliorer les liens stratégiques.

Les états membres de l'OPEP et d'autres producteurs de pétrole ont convenu en novembre de réduire leur production jusqu'en mars 2018.

Mais malgré l'engagement, la production brute des membres de l'OPEP a connu une hausse en juillet.

La production des 14 membres du cartel a atteint 32,87 millions de barils par jour le mois dernier, a déclaré l'OPEC dans son rapport mensuel sur le marché pétrolier, en hausse de 32,69 en juin.

L'Arabie Saoudite et l'Irak ont souffert de problèmes économiques en raison des prix dégringolant du pétrole.

Le ministre a également rencontré le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman à Jeddah pour discuter des "opportunités conjointes dans les domaines économiques et énergétiques en particulier", a indiqué l'agence de presse saoudienne.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test