Les ordures déversées dans la mer au large du Liban déclenchent un scandale

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Une "montagne d'ordures" rejetée en mer au large de Beyrouth dans le cadre d'un accord entre le gouvernement et une entreprise a déclenché l'indignation au Liban, deux ans après les manifestations de masse sur une crise des déchets, a rapporté l'AFP.

Au cours des 10 derniers jours, des groupes de la société civile ont partagé des images de camions transportant des ordures et les basculant dans la Méditerranée, un processus en cours.

Les militants disent que les déchets de la "montagne des ordures" à Burj Hammoud dans le nord de Beyrouth sont éliminés en vertu d'un accord entre le Conseil de développement et de reconstruction du gouvernement (CDR) et une entreprise privée.

"Ils tirent des ordures de cette montagne qui existe depuis 20 ans ... et les jettent dans la mer", a déclaré Wadih al-Asmar, militant de la campagne Vous sentez mauvais" derrière les manifestations de 2015.

Le Ministre de l'Environnement, Tarek al-Khatib, a confirmé mardi l'existence d'un accord entre le CDR et une entreprise privée pour décharger les déchets en mer.

Khatib a déclaré qu'il avait envoyé des lettres au CDR pour "corriger" la situation et qu'il tentait de trouver la "meilleure façon de limiter" le dommage.

Mais les militants ont déversé leur colère sur les médias sociaux, qualifiant la situation de "honteuse".

Le Liban a connu une importante crise de déchets à la mi-2015 qui a déclenché des manifestations de masse, car les ordures ont été empilées à Beyrouth et ses environs après la fermeture de la principale décharge du pays.

En 2016, le gouvernement a décidé de rouvrir la décharge et de créer deux autres décharges.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test