2017-04-14

Les Houthis condamnent à mort un journaliste yéménite

Un tribunal de Sanaa du Yémen, qui est détenu par les Houthis (Ansarallah), a condamné un journaliste à mort pour des raisons d'espionnage, a rapporté l'AFP jeudi 13 avril.

Yahya al-Jubaihi, 61 ans, a été reconnu coupable d'établir un "contact avec un Etat étranger" et de fournir aux diplomates saoudiens à Sanaa des "rapports qui ont causé des dommages au Yémen militairement, politiquement et économiquement", a rapporté l'agence de presse Saba, contrôlée par les Houthis.

Les procureurs ont allégué qu'Al-Jubaihi recevait un salaire mensuel de 4,500 riyals saoudiens (1 200 dollars) de Riyad depuis 2010, quatre ans avant que les Houthis ne prennent le contrôle de la capitale, a ajouté Saba.

Le syndicat de la presse yéménite a condamné la sentence "arbitraire", accusant les Houthis de "cibler la liberté de la presse".

Le syndicat a déclaré que Al-Jubaihi était un "journaliste vétéran avec un long dossier de travail professionnel à travers le Yémen", déclarant qu'il avait été arrêté à son domicile le 6 septembre.

Le ministère de l'information yéménite, basé à Aden, a déclaré que le procès d'al-Jubaihi était une "farce" et a accusé les Houthis de chercher à "régler les comptes politiques ... par un système judiciaire politisé".

Al-Jubaihi a écrit des colonnes régulières dans les quotidiens saoudiens Okaz et Al-Madina, ainsi que dans les journaux yéménites. Il a servi dans le service de presse du gouvernement dans les années 1990 et 2000.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha