Arrestation de 18 suspects liés à l'EIIL en Arabie saoudite

  • + COMMENTAIRE MAINTENANT
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Les forces de sécurité saoudiennes ont arrêté 18 suspects ayant des liens avec "l'Etat islamique en Irak et au Levant" (EIIL), a annoncé jeudi 16 février le ministère de l'Intérieur.

Ils ont été arrêtés au cours de la semaine passée lors de raids sur des "cellules de grappe terroristes" dans la capitale Riyadh, le quartier voisin de Qasim et les villes sainte occidentales de la Mecque et de Medina, a rapporté l'AFP.

Quinze des personnes arrêtées étaient des citoyens saoudiens, tandis que deux étaient des Yéménites et un Soudanais, a déclaré un porte-parole du ministère dans un communiqué publié par l'Agence officielle de presse saoudienne.

Les suspects, tous des hommes, sont également accusés d'avoir aidé deux extrémistes qui ont fait exploser des ceintures explosives après avoir confronté la police le 21 janvier dans la ville de Jeddah, sur la mer Rouge.

Les forces de sécurité ont saisi des armes automatiques pendant les raids, avec des couteaux et plus de deux millions de riyals (533 270 dollars), a indiqué le porte-parole.

Les autorités avaient arrêté le mois dernier 13 Pakistanais et trois Saoudiens sur des liens suspects avec les deux extrémistes à Djeddah.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test