Une cellule accusée de comploter des attaques de la Saint-Sylvestre au Liban

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Une cellule terroriste liée au militant fugitif Shadi al-Mawlawi et au Front d'al-Nosra (FAN) a été accusée mercredi 4 janvier de complot pour organiser des actes terroristes le jour du Nouvel An, a rapporté le site Libanais Naharnet.

Onze membres de la cellule ont été arrêtés récemment dans la ville libanaise de Tripoli .

Le commissaire d'Etat au tribunal militaire, le juge Saqr Saqr, a inculpé 15 personnes au total de "complot pour exécuter des actes terroristes le jour du réveillon, faire sauter des voitures piégées à Beyrouth, Tripoli et Dahyeh [banlieue sud de Beyrouth], assassiner des responsables en fonction et retraités et viser des rassemblements civils", a rapporté l'agence de presse nationale.

Al-Mawlawi, censé se cacher dans le camp d'Ain el-Hilweh, avait ordonné à la cellule "d'envoyer des voitures chargées de bombes dans la banlieue de Beyrouth et d'assassiner des civils et des officiers de l'armée en poste et à la retraite".

Le communiqué a indiqué que sur la base des aveux des membres de la cellule, plusieurs endroits à Tripoli ont été les cibles de raids et "qu'une grande quantité d'explosifs, une ceinture d'explosifs, des dispositifs de détonation à distance, des armes, des munitions et un pistolet équipé d'un silencieux ont été saisis".

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test