http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/07/23/feature-01

Sécurité |

L'Arabie saoudite se prépare à recevoir les troupes américaines

L'Arabie saoudite a accepté d'accueillir des militaires américains sur la base aérienne Prince Sultan au sud de Riyad, que l'on voit sur cette photo. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

Le ministère saoudien de la Défense a annoncé vendredi 19 juillet que le roi Salmane avait approuvé l'accueil de forces armées américaines, dans le cadre des efforts visant à accroître la coopération pour la défense de la sécurité et de la stabilité de la région.

Les États-Unis rétablissent une présence sur la base aérienne Prince Sultan, située dans le désert au sud de Riyad, et ont amené du matériel et des centaines de soldats vers la base ; un escadron aérien arrivera plus tard.

« En coordination avec le Royaume d'Arabie saoudite et à l'invitation de ce dernier, le Secrétaire à la Défense a autorisé le déploiement de militaires américains et de ressources en Arabie saoudite », a déclaré vendredi le commandement central américain dans un communiqué.

Des soldats américains à l'entrée de la base aérienne Prince Sultan au sud de Riyad, la capitale saoudienne. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

Cette décision était attendue, « compte tenu de l'instabilité des conditions de sécurité dans la région », a déclaré à Al-Mashareq le major général Mansour al-Shehri, ancien attaché militaire saoudien.

L'Iran et ses intermédiaires régionaux, notamment les Houthis (Ansarallah) du Yémen, sont à l'origine du climat d'instabilité croissante, « qui rend impérative une prise de mesures rapide », a-t-il affirmé.

Les attaques répétées contre des sites tels que l'aéroport international d'Abha, dans le sud du royaume, constituent « autant de défis manifestes qui doivent impérativement être supprimés, car le nombre de victimes civiles augmente à chaque attaque », a-t-il poursuivi.

Ainsi, neuf civils ont été blessés lors d'une attaque contre l'aéroport d'Abha le 2 juillet revendiquée par les Houthis, la dernière d'une série récente contre le site.

Sur le sujet des menaces régionales, a-t-il déclaré, la politique des États-Unis est conforme à celle de l'Arabie saoudite, « et est axée sur la retenue et le fait de ne pas se laisser entraîner dans un conflit militaire ».

Accords bilatéraux

« Les forces américaines sont déjà présentes sur certains sites à l'intérieur du royaume en vertu d'accords bilatéraux conclus entre les deux parties », a expliqué le politologue Abdoul Nabi Bakkar à Al-Mashareq.

Ces accords concernent la défense, l'entraînement et la coopération dans la lutte contre le terrorisme, a-t-il précisé, ajoutant que les États-Unis y possèdent également des intérêts spéciaux et que leurs citoyens résidant dans le royaume doivent être protégés en cas d'urgence.

Ce renforcement des effectifs et des équipements ne vise pas seulement à protéger le royaume « mais aussi à assurer la stabilité de l'ensemble de la région », a déclaré Bakkar.

Du point de vue militaire, l'augmentation du nombre de troupes américaines en Arabie saoudite a pour but de sécuriser les forces déjà présentes dans le royaume, a fait savoir l'expert militaire égyptien Wael Abdoul Muttalib à Al-Mashareq.

L'arrivée de troupes et d'équipements supplémentaires renforcera leur capacité à répondre à toute menace directe, a-t-il déclaré.

« Un message clair envoyé à l'Iran »

« Il s'agit là d'un message clair indiquant à l'Iran que les États-Unis sont déterminés à dissuader toute opération militaire iranienne dans la région, ce qui constituerait une agression pure et simple qui devrait être réprimée et éliminée », a déclaré Abdoul Muttalib.

Les États-Unis sont attachés à la sécurité de la région en vertu des partenariats forgés avec la plupart des pays du Golfe, a-t-il indiqué, et l'envoi de troupes supplémentaires a pour but de « protéger les intérêts communs, les troupes et les locaux civils et diplomatiques ».

« Quant à la base aérienne Prince Sultan, c'est l'une des plus grandes bases militaires du Moyen-Orient, et elle peut accueillir un grand nombre de troupes, d'équipements et de véhicules », a-t-il fait savoir.

Plus important encore, elle peut accueillir « un grand nombre d'avions de chasse » et d'avions équipés de systèmes d'alerte et de contrôle aéroportés (AWACS), un centre de surveillance et de contrôle radar à longue portée pour la défense aérienne, a-t-il ajouté.

Le transfert des avions de chasse à la base aérienne Prince Sultan permettra au royaume et à la supériorité aérienne américaine de protéger pleinement les forces terrestres en cas de conflit, a-t-il conclu.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
38
40

4 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha
| 2019-08-01

Non, je ne l'ai pas aimé. Ne comptez pas trop sur les alliés.

Répondre
| 2019-07-31

La politique des États-Unis est pareille dans tous les pays: domination et exploitation des ressources du pays.

Répondre
| 2019-07-30

Exact!

Répondre
| 2019-07-27

Puisse Allah bénir les États-Unis et la nation saoudienne.

Répondre