http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/06/12/feature-02

Sécurité |

Les États-Unis et le Koweït améliorent la gestion des urgences et la coopération de sécurité

Des membres des forces spéciales koweïtiennes lors de l'exercice « Al-Watan 1 » organisé en coopération avec la Task Force Spartan de l'armée américaine à Koweït City. [Photo fournie par le ministère koweïtien de l'Intérieur]

Les forces américaines poursuivent leurs efforts pour améliorer la préparation de leurs homologues et des institutions civiles dans la région du Golfe en organisant des exercices auxquels participent les forces spéciales, les forces de sécurité, les pompiers et le personnel de protection civile.

L'un des derniers efforts a été entrepris entre la Task Force Spartan G9 (Affaires civiles) de l'armée américaine et le ministère koweïtien de l'Intérieur.

L'exercice « Al-Watan 1 » s'est déroulé en avril et mai au Centre d'entraînement des forces spéciales du ministère de l'Intérieur à Koweït City.

Des éléments de l'armée américaine et de la protection civile koweïtienne s'entraînent à réagir à la menace d'une attaque terroriste avec des armes de destruction massive. [Photo fournie par le ministère koweïtien de l'Intérieur]

Des officiers américains et koweïtiens supervisent les récents exercices qui se sont tenus au Koweït sous le nom « Al-Watan 1 ». [Photo fournie par le ministère koweïtien de l'Intérieur]

Cet exercice illustre l'importance de la coordination et du partage des tactiques et des bonnes pratiques de gestion des urgences entre les États-Unis et les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), ont expliqué des analystes.

« Non seulement les États-Unis fournissent des armes et des munitions modernes et sophistiquées aux États du Golfe, mais ils ont également la ferme intention d'établir un appareil de sécurité pleinement intégré dans chaque État et, à travers une coopération collective, de répondre à toutes les menaces potentielles », a déclaré à Al-Mashareq le lieutenant-colonel Nasser Rashed, retraité de l'armée koweïtienne.

L'exercice mené par les forces américaines dans la région du Golfe sert désormais de principal point de coordination entre toutes les unités et branches de sécurité, militaires, logistiques et de sauvetage des forces armées du CCG, toutes ces unités agissant collectivement en cas d'urgence, a-t-il expliqué.

« Au plus haut niveau de préparation »

« La coopération en matière de sécurité entre les services civils est essentielle pour l'attribution de tâches spécialisées, le déploiement sur le terrain et la prise de mesures lorsqu'un danger ou une attaque imminente est établi », a affirmé Rashed.

« Étant donné que les États [du Golfe] sont géographiquement et politiquement imbriqués, la coordination se fait par l'intermédiaire de ces agences dans tous les pays de la région, afin d'améliorer l'interopérabilité entre elles et d'obtenir les résultats souhaités », a-t-il déclaré.

Rashed a fait savoir que le Centre d'entraînement des forces spéciales du Koweït est « au plus haut niveau de préparation grâce aux efforts continus déployés par la Task Force Spartan pour former les membres des forces de sécurité de divers secteurs à réagir aux menaces terroristes [...] et sur la manière d'agir pendant et après les menaces impliquant des armes non conventionnelles comme des armes biologiques et autres armes de destruction massive ».

Les équipes du ministère de l'Intérieur, en particulier ses forces spéciales, sont désormais « équipées des dernières technologies militaires et logistiques et ont la capacité de se coordonner avec d'autres unités koweïtiennes, du Golfe et alliées », a-t-il déclaré.

La coordination est « essentielle » pour la réussite

« La coordination entre les forces de sécurité et les forces spéciales de sauvetage et d'évacuation est devenue essentielle et est au cœur des exercices d'entraînement », a déclaré Mohammed al-Suwaidan, commandant d'une unité koweïtienne de protection civile du ministère de l'Intérieur, qui a demandé à utiliser un pseudonyme.

Une excellente coordination est essentielle en raison de la nécessité de réagir rapidement aux éventuelles menaces à la sécurité, en particulier les menaces biologiques et chimiques, et les attentats terroristes, a-t-il affirmé.

« C'est cela qui a été activé lors de l'exercice Al-Watan 1 qui s'est tenu récemment sous la supervision de la Task Force Spartan », a expliqué al-Suwaidan.

L'exercice s'est concentré sur la gestion des urgences par le biais du commandement des opérations principales au ministère de l'Intérieur, qui attribue les tâches à toutes les unités militaires et de sécurité, aux institutions civiles et aux pompiers, a-t-il précisé.

Les équipes participantes ont effectué un entraînement pratique sur la réponse aux menaces terroristes au cours de laquelle des armes de destruction massive sont utilisées.

« La coordination concerne non seulement les différentes équipes koweïtiennes, mais également les forces alliées qui pourraient intervenir pour apporter leur soutien », a déclaré Al-Suwaidan.

La coopération avec les forces américaines dans ce domaine confirme « les liens forts entre les deux parties et l'intérêt des États-Unis à protéger la sécurité de la région du Golfe dans son ensemble, compte tenu des menaces potentielles communes », a-t-il conclu.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
3
1

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha