http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/05/14/feature-04?language_switcher=true

Sécurité |

Les forces de sécurité d'Abyan surveillent les déplacements d'al-Qaïda

Des forces fidèles au gouvernement yéménite gardent une route à l'entrée de la province d'Abyan lors d'une opération pour chasser al-Qaïda de la capitale provinciale le 23 avril 2016. [Saleh al-Obeidi/AFP]

Des forces de la Ceinture de sécurité de la province yéménite d'Abyan surveillent les déplacements des éléments d'al-Qaïda dans les zones montagneuses et reculées des districts de Mudiyah et d'al-Mahfad, afin de contenir toute menace, a rapporté un responsable de la sécurité.

« Nos actions pour contrer les menaces d'al-Qaïda et d'autres groupes terroristes sont en cours », a déclaré Abdoul Latif al-Sayed, commandant des forces de la Ceinture de sécurité d'Abyan.

« La guerre contre le terrorisme est ouverte, et elle ne cessera pas tant que la sécurité et la stabilité ne seront pas revenues dans tout Abyan », a affirmé al-Sayed dans un communiqué.

« Abyan dispose désormais de forces de sécurité entraînées capables de défendre leurs zones et de contrer toute menace, qu'elles viennent de groupes terroristes ou des Houthis (Ansarallah) », a-t-il ajouté.

« Les forces de sécurité d'Abyan ont sévi contre les terroristes à al-Mahfad et dans les montagnes environnantes, et ont repris les positions les plus importantes qu'ils contrôlaient, dont un camp d'entraînement principal », a rapporté al-Sayed.

« Aujourd'hui, Abyan connaît une sécurité stable grâce à la campagne et aux efforts en cours pour lutter contre les terroristes dans les districts et les zones où ils sont installés », a-t-il déclaré.

Représailles sporadiques

La stratégie d'al-Qaïda consécutive à ses défaites successives a été de battre en retraite et de mener des opérations de représailles sporadiques dans plusieurs parties de la province d'Abyan, a indiqué à Al-Mashareq l'analyste politique Adnan al-Humairi.

Certaines zones, parmi lesquelles le district d'al-Mahfad, étaient en grande partie sous le contrôle d'al-Qaïda, a-t-il rapporté, notant que l'armée yéménite n'y était pas entrée depuis des années.

À cause de cela, a-t-il poursuivi, al-Qaïda risque de ne pas abandonner facilement.

La guerre en cours entre le gouvernement yéménite et ses alliés d'un côté et les Houthis soutenus par l'Iran de l'autre, doit prendre fin pour maîtriser al-Qaïda, a-t-il affirmé.

La guerre « a créé un environnement dans lequel al-Qaïda peut s'épanouir », a-t-il expliqué.

L'armée yéménite combat les Houthis sur plusieurs fronts, a-t-il déclaré, et les conditions économiques et sociales créées par la guerre permettent à al-Qaïda de « lancer des attaques de temps à autre ».

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
28
9

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha