http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/03/25/feature-03

Sécurité |

Oman autorise l'armée américaine à utiliser ses ports et aéroports

AFP

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Cette photo d'archive de juillet 2012 montre des bateaux amarrés dans le port omanais de Khasab, près du détroit d'Ormuz. [Karim Sahib/AFP]

Oman a annoncé dimanche 24 mars avoir signé un accord avec les États-Unis permettant aux bateaux et avions de l'armée américaine d'utiliser ses ports et ses aéroports.

L'agence de presse d'État Oman News Agency a précisé que cet « accord-cadre » était destiné à améliorer « les relations entre les armées omanaise et américaine ».

« Il permettra aux forces américaines d'utiliser les installations que proposent certains des ports et aéroports du sultanat lors des visites de navires et avions américains, en particulier dans le port de Duqm », a-t-il fait savoir.

Le port de Duqm est situé dans le sud d'Oman, sur la mer d'Arabie, à environ 500 km du détroit d'Ormuz.

À l'entrée du Golfe, le détroit est crucial pour l'approvisionnement en énergie du monde entier et près d'un tiers du pétrole transporté par bateau le traverse chaque jour.

L'Iran a à plusieurs reprises menacé de bloquer le détroit en raison des tensions avec les nations du Golfe, notamment avec son principal rival dans la région, l'Arabie saoudite.

Cette étroite voie de navigation est également un trajet international qui a connu des face-à-face tendus entre les forces américaines et iraniennes.

Les États-Unis possèdent plusieurs bases militaires dans le Golfe, la plus grande étant au Qatar et comptant environ 10 000 hommes.

L'accord entre les États-Unis et Oman a été signé par les ministères de la Défense des deux pays.

Partenariat de longue date

Le partenariat entre Oman et les États-Unis est l'un des plus anciens de la région, inauguré en 1833 par un traité favorisant l'amitié et la navigation, selon le Département d'État des États-Unis.

Les deux pays ont maintenu d'étroits rapports de défense depuis l'établissement de relations diplomatiques officielles en 1972, signant un accord de coopération militaire en 1980, le modifiant et le renouvelant en 2010.

Les États-Unis et Oman collaborent étroitement pour garantir la liberté de navigation dans le détroit d'Ormuz, et coopèrent dans la lutte contre la piraterie, le trafic d'armes et de stupéfiants, et d'autres activités illégales.

Le 25 février, le Royaume-Uni et Oman ont également signé un accord de défense commune afin d'améliorer la coopération et aider la stabilité régionale du Golfe.

L'Armée royale omanaise a participé en janvier à un exercice militaire avec les forces américaines long de trois semaines baptisé « Inferno Creek 19 ».

Cet exercice, organisé près de la ville côtière de Rabkoot, dans le sud d'Oman, a permis aux deux pays d'améliorer leurs compétences et leur préparation au combat pour affronter tous les dangers qu'ils peuvent rencontrer dans la région, et d'améliorer leur collaboration.

Aimez-vous cet article?
4
5
Al icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha