http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/01/14/feature-01

Sécurité |

2019-01-14

Yémen : l'armée déjoue une attaque d'al-Qaïda à al-Moukalla


Le 29 novembre 2018, des forces pro-gouvernementales yéménites montent la garde près d'un navire amarré dans le port d'al-Moukalla, dans le sud-ouest du Yémen. [Saleh al-Obeidi/AFP]
Le 29 novembre 2018, des forces pro-gouvernementales yéménites montent la garde près d'un navire amarré dans le port d'al-Moukalla, dans le sud-ouest du Yémen. [Saleh al-Obeidi/AFP]

Samedi 12 janvier, des éléments d'al-Qaïda ont tenté sans succès de faire s'échapper des détenus de la prison centrale d'al-Moukalla, capitale de la province de l'Hadramaout, ont rapporté des sources de sécurité.

Des unités du génie du second district militaire ont contrecarré cette attaque, qui visait à faire pression sur les autorités afin qu'elles relâchent plusieurs prisonniers.

« Des unités du génie ont désamorcé plusieurs engins explosifs improvisés (EEI) posés par des éléments terroristes dans le but de viser des civils, de créer le chaos et de perturber le calme à al-Moukalla », a fait savoir le commandement du second district militaire dans un communiqué.

« Cette opération fait partie de nos actions de lutte contre le terrorisme pour déjouer les opérations terroristes », a ajouté le communiqué. « Le succès de nos unités du génie dans le désamorçage des EEI peut être attribué à la vigilance de nos unités de renseignements. »

Le major général Faraj Salmeen al-Bahsani, gouverneur de l'Hadramaout et commandant du deuxième district militaire, a félicité les unités du génie pour leur préparation.

« L'opération terroriste a été déjouée grâce à la vigilance de nos soldats », a-t-il poursuivi, louant les efforts de renseignements qui aident à empêcher les attentats terroristes.

« Avec cette opération, le but d'al-Qaïda est de semer la confusion, d'attirer l'attention sur le fait que certains de ses membres sont prisonniers, et que s'ils ne sont pas libérés, le groupe pourrait perpétrer d'autres actes de violence », a déclaré le porte-parole du district Hesham al-Jabri à Al-Mashareq.

Des unités du génie ont désamorcé trois EEI, a-t-il rapporté, ajoutant que des civils « auraient pu être blessés si cette opération avait été menée à bien ».

Al-Jabri a fait savoir que le district s'efforce de renforcer la sécurité et les mesures préventives pour prévenir de potentielles attaques.

« Le fait que cette opération a été contrecarrée signifie que des mesures très solides sont déjà en place, et que les mesures de précaution nécessaires sont bien mises en œuvre sur le terrain », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 14

9 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha
Bubble | 2019-01-26

Les politiques.

Répondre
Bubble | 2019-01-21

Les forces de la ceinture de sécurité à Aden sont à l'origine de ces actes.

Répondre
Bubble | 2019-01-20

Vous êtes des parrains du terrorisme et leur fournissez des cachettes.

Répondre
Bubble | 2019-01-20

Ne laissez pas les yeux des lâches dormir!

Répondre
Bubble | 2019-01-19

La sécurité à Aden est devenue un échec.

Répondre
Bubble | 2019-01-19

Pour la correction, ils s'appellent les forces d'élite de Hadramaut, pas l'armée yéménite. La preuve en est que la plaque d'immatriculation de la camionnette militaire comprend l'écriture Hadramaut, contrairement à l'armée yéménite à Marib où la dénomination «armée yéménite» est inscrite sur ses véhicules.

Répondre
Bubble | 2019-01-19

Le parti criminel Al-Islah, soutenu et financé à partir de Marib par son chef criminel, Ali Muhsin, est à l'origine de cet acte criminel.

Répondre
Bubble | 2019-01-18

Par Dieu, ce sont les meilleurs hommes sincères! Que Dieu vous aide!

Répondre
Bubble | 2019-01-15

Vous ne pouvez pas utiliser la photo d'un navire appartenant à une compagnie respectable dans ce sujet sur al-Qaïda. Qu'est-ce que la photo du navire a à voir avec ce reportage? Cette image représente une unité militaire gardant la célébration du lancement de l'assistance au carburant saoudienne à laquelle l'ambassadeur saoudien a assisté.

Répondre