http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/01/02/feature-01

Société |

Le Croissant-Rouge émirien aide à stabiliser le Yémen

Nabil Abdoullah al-Tamimi à Aden

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook

Des Yéménites livrent des cartons d'aide humanitaire fournis par le Croissant-Rouge émirien le 6 juin à Mujailis, ville côtière au sud de la ville d'al-Hodeidah. [Nabil Hassan/AFP]

Grâce à son approvisionnement en nourriture, en aide humanitaire et en financement, le Croissant-Rouge émirien (CRE) est une source essentielle de stabilité dans les provinces libérées des Houthis (Ansarallah), soutenus par l'Iran, et d'al-Qaïda, ont indiqué des responsables à Al-Mashareq.

Le CRE vient en aide à la santé, à l'éducation et aux infrastructures dans ces provinces, apportant une aide directe et travaillant avec des organisations locales, ont-ils poursuivi.

« Le CRE est le partenaire de développement principal dans l'Hadramaout », a déclaré à Al-Mashareq Fahmi Badawi, gouverneur adjoint aux Affaires de la jeunesse.

Depuis qu'al-Qaïda a été chassé de la province en avril 2016, le Croissant-Rouge a été déterminant pour fournir une aide humanitaire et alimentaire, aidant les secteurs de la santé et de l'éducation, et améliorant les services, a-t-il précisé.

Le CRE a payé pour le forage de puits d'eau potable dans les zones rurales, et il a fourni à certaines régions des générateurs électriques, a-t-il rapporté, notant que cette aide vitale a permis « l'amélioration des conditions de vie ».

Il a également sponsorisé des mariages de groupe pour aider les jeunes à faibles revenus qui auraient autrement eu des difficultés à les payer.

« La coalition arabe, dirigée par l'Arabie saoudite, a joué un rôle actif dans la libération [des zones tenues par les Houthis] et l'apport d'aide humanitaire et alimentaire, notamment suite à la tempête tropicale Luban qui a frappé la province en octobre », a déclaré Badawi.

Le CRE a distribué plus de 25 000 paniers alimentaires et objets de base aux habitants des villes et districts libérés de l'Hadramaout en 2018, pour 175 000 Yéménites, a fait savoir l'agence de presse émirienne (WAM).

Aider les déplacés à revenir

« L'intervention des pays de la coalition arabe au Yémen et l'aide humanitaire et de développement qui s'en est suivie ont poussé de nombreux déplacés internes (DI) à revenir dans leurs régions sur la côte ouest, après qu'elles ont été débarrassées des milices houthies », a déclaré Walid al-Qadimi, gouverneur adjoint d'al-Hodeidah.

Grâce à l'initiative Saqia des Émirats arabes unis, destinée à fournir de l'eau potable à cinq millions de personnes dans des pays souffrant de manque d'eau, le CRE a foré 23 puits artésiens dans les régions situées le long de la côte ouest du Yémen, a-t-il indiqué à Al-Mashareq.

Ces puits alimentent en eau potable les zones entre Khokha et le village d'al-Munther, et « ils aident à améliorer les conditions difficiles auxquelles sont confrontés les habitants de ces zones côtières », a-t-il déclaré.

« Les contributions du CRE dans le secteur de l'éducation dans les régions [côtières] du Sahel ont permis le retour de beaucoup d'élèves à l'école », a ajouté al-Qadimi.

L'organisation a rouvert quinze écoles sur la côte de la mer Rouge depuis début 2018, après les avoir réparées et équipées en meubles et fournitures, a-t-il indiqué.

Grâce à ces actions, 12 000 élèves qui n'étaient plus scolarisés depuis trois ans ont pu reprendre leur éducation, a rapporté WAM le 26 novembre.

« Les efforts des pays de la coalition arabe ont contribué à la libération de la région de la côte ouest », a-t-il déclaré, ajoutant que le soutien apporté par la suite a aidé à « rétablir la stabilité dans ces régions ».

Aider les femmes et soutenir l'éducation

Le CRE a également apporté son soutien aux collèges d'Éducation et du Pétrole dans la province de Shabwa, dans le cadre de l'aide apportée au secteur de l'enseignement supérieur.

« Le CRE a construit deux amphithéâtres au [Collège du Pétrole] et a mis fin au manque d'amphithéâtres sur le campus pour les étudiants qui devaient se rendre dans des salles louées loin de la faculté », a fait savoir Mohammed al-Mutahari, doyen du collège.

Il a également fourni des ordinateurs portables, a-t-il indiqué à Al-Mashareq, ajoutant que le Collège du Pétrole a soumis une nouvelle liste de besoins pour les laboratoires des départements de pétrole et d'ingénierie géologique.

Le CRE a aussi aidé les femmes de Shabwa en « apportant un soutien à l'Association de développement des femmes dans plusieurs régions », a fait savoir Fatima Faraj, présidente de l'association.

Cela a facilité l'intégration de femmes sur le marché du travail en leur offrant des formations, leur permettant de subvenir aux besoins de leur famille, a-t-elle expliqué à Al-Mashareq.

« Le CRE a fourni à l'association une salle informatique et des ateliers pour la couture, la coiffure et le ménage », a-t-elle précisé.

« L'association accueille chaque mois 20 stagiaires dans ces domaines, et a entamé les premiers cours des quatre catégories », a ajouté Faraj, notant qu'elle continuera à organiser ces cours en 2019.

« Ces cours ouvriront la voie au développement des capacités des femmes et leur permettront d'acquérir de nouvelles compétences afin qu'elles intègrent le marché du travail », a-t-elle affirmé.

Cela les aidera à gagner un revenu et à surmonter les difficultés financières qu'elles connaissent en raison de la guerre, a-t-elle conclu.

Aimez-vous cet article?
11
8

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha