http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2018/11/29/feature-03

Sécurité |

2018-11-29

Nouvelle opération de sécurisation de la côte de l'Hadramaout contre al-Qaïda


Une photo prise le 8 août montre des soldats yéménites participant à la remise de diplômes des nouvelles recrues de la police dans la ville portuaire d'al-Moukalla, capitale de la province de l'Hadramaout dans le sud-est du Yémen, lors de la première cérémonie organisée depuis que la ville a été reprise aux extrémistes d'al-Qaïda. [Karim Sahib/AFP]
Une photo prise le 8 août montre des soldats yéménites participant à la remise de diplômes des nouvelles recrues de la police dans la ville portuaire d'al-Moukalla, capitale de la province de l'Hadramaout dans le sud-est du Yémen, lors de la première cérémonie organisée depuis que la ville a été reprise aux extrémistes d'al-Qaïda. [Karim Sahib/AFP]

Le commandement du 2e district militaire du Yémen a annoncé mercredi 28 novembre le lancement d'une nouvelle opération visant les poches d'al-Qaïda à al-Moukalla, la capitale de la province de l'Hadramaout.

Les unités d'élite de l'Hadramaout ont été déployées en nombre mercredi matin dans le district de Yabath, dans l'ouest d'al-Moukalla, dans le cadre de l'opération Main de fer, a indiqué le commandement dans un communiqué.

Cette opération vise à « resserrer l'étau sécuritaire » dans les districts (côtiers) du Sahel de l'Hadramaout, a-t-il poursuivi.

« L'opération Main de fer s'inscrit dans le cadre des efforts conjoints des forces du 2e district militaire et de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis pour lutter contre le terrorisme et instaurer la sécurité et la stabilité dans la région », a ajouté ce communiqué.

Cette opération vise à établir une présence militaire pour la première fois depuis des années dans les régions côtières occidentales de l'Hadramaout, qui jouxtent également la province de Shabwa, a précisé à Al-Mashareq Hesham al-Jabri, porte-parole du 2e district militaire.

« Les zones visées par ce déploiement militaire sont utilisées par les terroristes d'al-Qaïda pour passer de l'Hadramaout aux provinces voisines », a-t-il indiqué.

Cette opération vise également à traquer les derniers éléments d'al-Qaïda et à supprimer chacun de leurs repaires dans la région, a-t-il ajouté.

Les forces d'élite envoyées dans le district de Yabath se sont déployées sur tous les points militaires désignés, a indiqué al-Jabri.

« La population locale les a accueillies à bras ouverts, car cela faisait longtemps que l'armée et les forces de sécurité n'avaient plus été présentes dans la région », a-t-il précisé.

Grâce à ce nouveau déploiement, le 2e district militaire a désormais le contrôle total de tous les districts du Sahel de l'Hadramaout, a-t-il indiqué.

L'opération Main de fer vient compléter l'opération Montagnes noires que le 2e district militaire avait lancée le 28 avril pour traquer les terroristes dans le nord-ouest de l'Hadramaout, a conclu al-Jabri.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 5

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha