http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2018/11/01/feature-01

Sécurité |

2018-11-01

Dix-huit extrémistes tués et 129 suspects arrêtés dans le Sinaï


Les forces armées égyptiennes ont saisi du matériel utilisé pour fabriquer des EEI, des circuits de détonateurs et du TNT lors de leurs récentes opérations dans le centre et le nord du Sinaï contre les groupes extrémistes. [Photo fournie par le service des affaires morales du ministère égyptien de la Défense]
Les forces armées égyptiennes ont saisi du matériel utilisé pour fabriquer des EEI, des circuits de détonateurs et du TNT lors de leurs récentes opérations dans le centre et le nord du Sinaï contre les groupes extrémistes. [Photo fournie par le service des affaires morales du ministère égyptien de la Défense]

Dix-huit extrémistes ont été tués lors d'opérations de haut niveau menées récemment dans la péninsule égyptienne du Sinaï, ont déclaré les forces armées égyptiennes dans un communiqué du jeudi 1er novembre.

Des forces de l'Agence de sécurité nationale du ministère de l'Intérieur ont tué dix extrémistes « extrêmement dangereux » à al-Arish, dans le Sinaï Nord, a rapporté le colonel Tamer al-Refaie, porte-parole de l'armée.

Un officier égyptien a trouvé la mort au cours de ces opérations, a-t-il ajouté.

Dans le même temps, l'armée de l'air a tué huit extrémistes lors de raids dans le nord et le centre du Sinaï, a-t-il précisé, notant que 129 extrémistes présumés avaient été arrêtés.

Une unité du génie militaire a désamorcé 141 engins explosifs improvisés (EEI), et du matériel utilisé pour la confection d'EEI, des circuits de détonateurs et du TNT ont également été saisi.

« Les forces ont réussi à mettre à jour des repaires et des tunnels utilisés pour des opérations de planification », a précisé le communiqué. « Elles ont détruit 147 caches dans le nord et le centre du Sinaï, où elles ont trouvé des livres et des cassettes faisant l'apologie de l'idéologie takfiriste. »

Cette dernière opération en date fait partie de l'opération Sinaï 2018, lancée le 9 février pour chasser les extrémistes du delta du Nil et du nord et du centre du Sinaï.

Retour de la sécurité

Dans des déclarations faites à Radio Misr mercredi soir, al-Refaie a indiqué que la vie au Sinaï est entièrement revenue à la normale, l'année scolaire a débuté, les marchés sont ouverts et les routes intérieures sont sécurisées.

Les camions transportant de la nourriture se déplacent en toute sécurité vers le nord et le centre du Sinaï, a-t-il poursuivi.

« L'opération Sinaï 2018 a rendu le contrôle total du nord et du centre du Sinaï [à l'armée] et a ramené la vie à la normale pour la première fois depuis des années », a déclaré le député Nadir Moustafa.

Les forces armées ont réussi à détruire l'infrastructure du groupe extrémiste, notamment les repaires, les caches, les ateliers et les centres de média et de communications, a-t-il rapporté à Al-Mashareq.

« En plus de cibler l'infrastructure des terroristes, les agences de sécurité ont pu rassembler une grande quantité d'informations sur les groupes terroristes du Sinaï, leur permettant de tuer ou d'arrêter la plupart des éléments dangereux et de perturber leurs méthodes de recrutement de jeunes hommes », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 4

1 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha
Bubble | 2018-11-17

Que Dieu garde l'Égypte et son peuple!

Répondre