http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2018/09/10/feature-02

Terrorisme |

2018-09-10

Mort d'un haut responsable d’al-Qaïda dans une frappe à la province d'Abyan au Yémen


Les forces pro-gouvernementales yéménites à bord de véhicules militaires se dirigeant vers Zinjibar, la capitale de la province sud du Yémen Abyan, pour lancer une offensive pour reprendre la ville à al-Qaïda le 14 août 2016. [Saleh al-Obeidi/AFP]
Les forces pro-gouvernementales yéménites à bord de véhicules militaires se dirigeant vers Zinjibar, la capitale de la province sud du Yémen Abyan, pour lancer une offensive pour reprendre la ville à al-Qaïda le 14 août 2016. [Saleh al-Obeidi/AFP]

La frappe d'un drone a tué dimanche 9 septembre quatre membres d'al-Qaïda y compris un haut dirigeant, dans la province d'Abyan au sud du Yémen, selon les médias locaux.

La frappe a ciblé Ali Shana, alias Sameh al-Marami ou Sameh al-Zinjibari, qui était l'adjoint au chef d'Al-Qaïda à Abyan Jalal Belaidi (tué en février 2016).

Elle a également ciblé trois compagnons de Shana à Wadi al Murun à Khabar al-Maraqsha, région d'Ahwar, selon des sources locales.

« Cibler le chef d'al-Qaïda fait partie de la guerre mondiale contre le terrorisme, vu qu'il était l'un des premiers chefs d'al-Qaïda dans la province d'Abyan, au deuxième rang seulement après Jalal Belaidi », a indique l'analyste politique Adnan al-Humairi à Al-Mashareq.

Cibler Shana était le fruit d'une visite le 5 septembre par le chef du commandement central américain le général Joseph Votel à Aden, pendant laquelle il s'est réuni avec le chef d'état-major de l'armée le général de division Taher al-Aqili, a ajouté al-Humairi.

« Ils ont convenu de poursuivre la lutte contre le terrorisme au Yémen jusqu'à restauration de la sécurité et de la stabilité au Yémen fédérale », a-t-il dit.

C'était la première visite d'un haut commandant américain au Yémen depuis le déclenchement de la guerre dans le pays en 2015.

Al-Qaïda piégé à Abyan

« La mort de Shana est extrêmement importante et un gain majeur en matière de sécurité puisqu'elle affecte les mouvements des éléments d'Al-Qaïda à Abyan », a souligné al-Humairi.

« Les mouvements d'al-Qaïda suite à la mort de Shana seront limités », a-t-il confié.

Mais le groupe peut recourir à propager le chaos en ciblant les responsables de sécurité à travers des attaques surprises, a-t-il ajouté, exhortant les dirigeants et agences de sécurité à relever le niveau d'alerte et d'empressement.

A la fin du mois d'août, al-Qaïda a attaqué des points de contrôles de sécurité appartenant aux forces de la ceinture de sécurité appuyées par les EAU dans les régions de Lawdar et Ahwar dans la province d'Abyan.

Le chef de sécurité à Lawdar le colonel Mohammed Homsan al-Awdhali a survécu le 20 août à une tentative d'assassinat lorsque des hommes armés suspects d'al-Qaïda ont tiré le feu sur son cortège lorsqu'il traversait l'intersection Shohat, à l'est de Lawdar.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 9

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha