Religion |

2018-06-14

Le Yémen termine les préparatifs pour la saison du hajj


Le ministre yéménite des waqfs et de l'orientation Ahmad Attiyah s'est entretenu avec le bureau unifié des agents du hajj et de l'oumrah pour discuter du pèlerinage 2018. [Photo fournie par le ministère des waqfs et de l'orientation]
Le ministre yéménite des waqfs et de l'orientation Ahmad Attiyah s'est entretenu avec le bureau unifié des agents du hajj et de l'oumrah pour discuter du pèlerinage 2018. [Photo fournie par le ministère des waqfs et de l'orientation]

Le ministère yéménite des waqfs et de l'orientation a terminé les préparations pour la saison du hajj cette année en un temps record, a indiqué un haut responsable du ministère.

« La mission du hajj yéménite est la première dans le monde islamique à avoir terminé les préparations pour cette saison », a annoncé le ministre yéménite des waqfs et de l'orientation Ahmad Attiyah à Al-Mashareq.

Cela signifie que « l'ensemble des services a été clôturé pour environ 24000 pèlerins yéménites de toutes les régions du pays », a-t-il précisé.

Les préparations pour le pèlerinage annuel à la Mecque ont été terminées en un « temps record malgré les circonstances de guerre et la situation complexe qui sévissent au Yémen actuellement », a ajouté Attiyah.

Le département des affaires du Hajj et de l'oumrah du ministère a fixé le 8 mars comme date d'ouverture pour les inscriptions des pèlerins qui souhaitent faire le pèlerinage, à travers 151 agences agrées par le ministère à transporter les pèlerins.

Le ministère a fixé les frais du hajj à 6700 riyals saoudiens (1783 dollars), un prix qui comprend la nourriture, les services et logement pendant 15 jours, et le prix du transport allée-retour et transport dans l'Arabie Saoudite fixé à 1400 riyals (370 dollars).

Amélioration du niveau des services

Le ministère a adopté de nouvelles mesures pour améliorer les conditions du hajj cette année, a affirmé le sous-ministre-adjoint au ministre des waqfs et de l'orientation Tariq al-Qurashi.

« Nous avons amélioré le niveau des services offerts aux pèlerins dans les domaines du transport, le logement et la nourriture », a-t-il affirmé à Al-Mashareq.

« Concernant le transport des pèlerins, les conditions du contrat ont été améliorées, et le service a été limité à des sociétés qui ont des bus modernes de transport », poursuit-il.

Le processus de transport a été intégré, ajoute-t-il, avec les mêmes sociétés qui transportent les pèlerins du Yémen assurant tout le transport dans les lieux saints entre la Mecque et l' Médine, et le trajet de retour au Yémen.

« Nous avons amélioré les conditions de logements et augmenté la période de logement prise en charge par les agences de sept à quinze jours », a précisé al-Qurashi.

« Nous avons signé des contrats avec huit traiteurs avec des standards, capacités et moyens de haute qualité pour offrir les repas et la nourriture aux pèlerins pendant 15 jours, et les traiteurs fournissent une garantie en espèces pour assurer la qualité de service », conclut-il.

Sièges de première classe disponibles

« Les inscriptions pour la classe économique sont complets depuis environ deux mois, s'établissant à 23000 pèlerins », a indiqué Fatima al-Hadrami, responsable des ventes à l'agence al-Hadrami pour le Hajj et l'Umrah.

Les places qui sont encore disponibles sont de première classe à cause de la hausse du prix de la première classe à 12000 riyals saoudiens (3200 dolalrs), a-t-elle expliqué à Al-Mashareq.

« Le service de logement distingué [pour la première classe], à seulement 300 mètres du Haram (la sainte mosquée), est la principale différence entre la première classe et la classe économique », a-t-elle souligné.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 2

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha