Ramadan |

2018-06-06

Les Houthis cherchent à prendre le contrôle des fonds de la zakat


Des femmes et des enfants yéménites attendent que la nourriture soit distribuée pendant le Ramadan dans la province assiégée d'al-Hodeidah le 30 mai. [Abdo Hyder / AFP]
Des femmes et des enfants yéménites attendent que la nourriture soit distribuée pendant le Ramadan dans la province assiégée d'al-Hodeidah le 30 mai. [Abdo Hyder / AFP]

En émettant un décret unilatéral établissant une Autorité générale pour la Zakat et en essayant de changer la loi du pays par une autre voie, les Houthis (Ansarallah) cherchent à prendre le contrôle des fonds de zakat au Yémen, selon des experts.

Le président du conseil politique des Houthis, Mahdi al-Mashat, a publié le 14 mai un décret portant création de l'Autorité générale de la Zakat.

En même temps, la milice soutenue par l'Iran a introduit - par le biais de législateurs fidèles au parlement yéménite, qui est maintenant en grande partie sous son contrôle - un amendement à un article de la loi de la zakat du pays.

Avec cet amendement, que le parlement doit encore approuver, les Houthis cherchent à détourner 20% des fonds de la zakat vers le groupe et ses dirigeants sous couvert de "khoums", a déclaré le député Ahmed Seif Hashed dans un message sur les réseaux sociaux.

Khoums est une obligation pour les musulmans chiites, qui sont tenus de payer un cinquième de ce qui reste de leur revenu annuel après déduction de leurs dépenses, en plus de la zakat régulière.

Détournement des fonds publics

"Les Houthis volent notre argent en plein jour", a déclaré le comptable Abdoul Aziz al-Absi, exprimant son ressentiment à propos de l'utilisation abusive des fonds publics par la milice, en particulier des fonds de la zakat.

"Ils n'étaient pas satisfaits des revenus de l'Etat dans les zones sous leur contrôle ", a-t-il dit, ajoutant qu'en plus de retenir les salaires des employés de l'Etat., ils cherchent maintenant de l'argent destiné aux pauvres.

Les Houthis ont établi l'Autorité générale de la Zakat sans l'approbation requise du parlement, a dit al-Absi, ajoutant que "ces actions montrent du mépris pour l'intelligence du public".

Le ministre des Affaires sociales et du Travail Ibtihaj al-Kamal, qui est également vice-président du Comité supérieur de secours, a dénoncé la décision des Houthis de créer une autorité générale pour la Zakat.

C'est une "tentative évidente d'abolir le fonds de protection sociale et de perturber le travail du fonds dans les provinces contrôlées par la milice", a-t-elle déclaré dans un communiqué du 1er juin publié dans les médias locaux.

"Cette mesure illégale est un développement effrayant dans le contexte des efforts de la milice pour trouver de nouveaux prétextes pour collecter de l'argent et l'utiliser dans sa guerre absurde contre les Yéménites", a-t-elle dit, ajoutant que cela constituait un fardeau supplémentaire pour les résidents".

Collecte d'argent

Les Houthis "ne savent rien d'autre que de collecter de l'argent, et cherchent à s'attaquer à l'argent de la zakat en forçant le parlement à approuver le khoums", a déclaré l'analyste politique Mounir Talal à Al-Mashareq.

"Les Houthis gagnent beaucoup d'argent avec les taxes qu'ils imposent par la force et qui dépassent le montant de la zakat", a-t-il dit.

La milice contrôle toutes les ressources de l'Etat dans les zones qu'elle contrôle, y compris les revenus de la zakat, a déclaré à Al-Mashareq Faissal al-Safwani, écrivain politique et activiste.

"La modification de la loi et la création de l'autorité [zakat] signifient que plus de prélèvements seront imposés au public et que la zakat sera séparée des devoirs afin qu'ils [les Houthis] puissent obtenir le khoums", a-t-il dit.

Les Houthis visent à "imposer un système de collecte de prélèvements sur trois fronts à travers la zakat, les khoums et les impôts", a déclaré al-Safwani.

La loi sur les autorités locales accorde aux conseils locaux et provinciaux environ 48% des revenus de la zakat, et la décision prise par la nouvelle autorité viole cette loi en vigueur, a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 6
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha

Di blue bubble 1 COMMENTAIRE (S)

aboyosef | 2018-06-10

Vous déformateur de vérité, je demande à ceux qui contrôlent le pétrole, le gaz et les salaires des employés dans le soi-disant gouvernement légitime d'être juste et équitable.

Répondre