Sécurité |

2018-02-12

Égypte : 28 extrémistes tués au Sinaï depuis le lancement d'une opération antiterroriste


L'opération Sinaï 2018 d'Égypte a mené à la mort et à l'arrestation de dizaines d'extrémistes quatre jours après son lancement, a annoncé l'armée lundi 12 février. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]
L'opération Sinaï 2018 d'Égypte a mené à la mort et à l'arrestation de dizaines d'extrémistes quatre jours après son lancement, a annoncé l'armée lundi 12 février. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

Une grande opération contre les éléments terroristes en Égypte a conduit à la mort de vingt-huit combattants dans la péninsule du Sinaï depuis son lancement par l'armée vendredi 9 février a rapporté l'AFP lundi.

De plus, cent vingt-six extrémistes ont été arrêtés depuis le début de « l'opération Sinaï 2018 » dans le Sinaï, le delta central du Nil et le désert occidental près de la frontière avec la Libye, a annoncé l'armée lundi.

L'armée a détruit soixante-six repaires de terroristes, onze véhicules tout-terrain et trente-et-une motos, a indiqué le porte-parole de l'armée Tamer al-Rifai dans un communiqué.

Elle a découvert et détruit un laboratoire de fabrication d'explosifs et un centre de communications, ainsi que six champs de cannabis et d'opium, a-t-il ajouté.

Un tunnel long de 250 mètres a également été trouvé et détruit lors des opérations de lundi.

L'opération a aussi comporté des frappes aériennes en dehors du Sinaï du Nord.

« L'armée de l'air a déjoué une tentative pour faire entrer illégalement dans le pays des armes et des munitions depuis l'ouest, en ciblant et en détruisant quatre véhicules chargés d'armes et de munitions », a fait savoir l'armée.

« Les éléments terroristes supervisant la contrebande de ce matériel ont été tués dans les frappes », a précisé le communiqué.

Soutien complet à l'opération Sinaï

Vendredi, le parlement égyptien a exprimé son soutien complet aux forces armées et à la police dans leur guerre contre le terrorisme, ainsi qu'envers l'opération Sinaï 2018.

« Le parlement apprécie tous les sacrifices des courageux soldats égyptiens et appelle les Égyptiens à soutenir la police et les forces armées dans la guerre du pays contre le terrorisme, jusqu'à ce que l'Égypte en soit débarrassée pour toujours », a déclaré Ali Abdel Aal, président du parlement.

Le député Hossam al-Refai, du Sinaï du Nord, a indiqué que tous les habitants et toutes les tribus de la péninsule soutiennent l'opération Sinaï 2018.

« Les habitants du Sinaï font partie intégrante des forces qui contribuent à débarrasser la région des groupes terroristes et takfiristes », a-t-il affirmé à Al-Mashareq.

« Ils sont prêts à sacrifier leur propre vie pour aider les forces de police et l'armée dans leur combat dans le Sinaï du Nord », a-t-il déclaré.

Cette opération a pour but de renforcer la souveraineté de l'Égypte dans le Sinaï, de déraciner les groupes takfiristes et de couper leurs routes d'approvisionnement, afin de mener à bien le développement complet du Sinaï du centre, du nord et du sud, a-t-il expliqué.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 9
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha

Di blue bubble 1 COMMENTAIRE (S)

محمد همايون الازهرى | 2018-02-15

Son excellence le Dr. Mohmammad Ali Abdelal est le Président du Parlement égyptien et non son porte-parole. Merci.

Répondre