Ramadan |
2018-06-15

L'Eid alimente le marché de travail temporaire pour les jeunes yéménites

Alors que le pays affronte les retombées économiques de la guerre, la demande pour les vêtements de l'Eid, les noix et les bonbons entraîne un commerce dynamique sur les marchés.

Les forces yéménites et de la coalition arabe qui participent à l'offensive visant à reprendre la ville aux Houthis sont désormais à portée de tir de l'aéroport stratégique.


Le port d'al-Hodeidah reste ouvert à la navigation au moment où les forces yéménites, soutenues par la coalition arabe, lancent une offensive pour le reprendre aux Houthis.


Alors qu'il entame son second mandat, le président égyptien a promis de continuer à combattre l'extrémisme et de superviser les réformes économiques.


Environ 24 000 pèlerins de toutes les régions du Yémen participeront au pèlerinage annuel, a annoncé le ministère des waqfs et de l'orientation.


Le gouvernement a déclaré que les négociations n'ont pas réussi à forcer les Houthis à quitter al-Hodeidah et qu'une période de grâce pour les efforts de paix dirigés par l'ONU était terminée.


Les villes de l'Hadramaout situées non loin de la capitale provinciale sont le théâtre de mesures de sécurité renforcées après que des plans d'attaque d'al-Qaïda ont été déjoués.


Les gouvernorats du nord sont les plus touchés par la pénurie d'eau, la demande augmentant de 40 %dans les zones présentant la plus forte concentration de réfugiés.


Cette milice soutenue par l'Iran a interdit les haut-parleurs pour les prières de tarawih et de Qiyam al-Layl, mais continue à diffuser ses propres messages.


La milice soutenue par l'Iran a intensifié ses attaques alors que la coalition progresse vers des zones tenues par les Houthis.


« La sécurité de nos collaborateurs victimes d'intimidation de la part des belligérants est une condition non négociable de notre présence dans le pays », a expliqué le CICR.


AFFICHER PLUS